Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partit Occitan - Pais Tolosan - Actualitats - Blog - News

Actualitats dèu Partit Occitan dèu Pais Tolosa. Actualités du Partit Occitan du Pais Tolosan

Adara que cau sortir deu nuclear

Publié le 14 Mars 2011 par Partit Occitan Pais Tolosan in Comunicats - Communiqués

logopoc.gifAdara que cau sortir deu nuclear

A aquesta ora sabèm pas encara quala es l'amplor de la catastròfa nucleara a Japon. Cada ora que passa nos pròva qu'es un accident màger. Après lo tèrratrem e lo maretrem qu'a fait milierats de victimas, los japoneses se devon acarar a una menaça novèla: la menaça nucleara. E sabèm quina significacion pòt aver dins aquel país.

Avèm dins  las regions occitanas d'installacion nuclearas nombrosas e son pas mai seguras que las de Japon.

Qualas que sián las declaracions oficialas sabèm que l'informacion dins  nòstre país sul nuclear (e dins plan d'autres dins lo monde) es sovent messorguièra e totjorn  minimizada. Tots avèm lo sovenir de Chernobil.

Devèm ara aver lo coratge de sortir del nuclear. Es quicòm que demandam amb de milions de personas dins diferentas partidas del monde dempuèi d'annadas. Ara es l'urgéncia.

Los grops de pression que tiran profieit del nuclear fan una  propaganda e una desinformacion inacceptabla en explicar que tot es previst e que lo risc es quasi zèro. En quaranta ans es lo tresen accident greu. Quantes morts e caldrà per far compréner que lo nuclear es pas una tecnica coma las autras e qu'un accident a de consequéncias per mai d'una generacion.

Los responsables politics devon ara dire se son òc o non favorables a un debat sus la faiçon de sortir del nuclear. Lo silenci o la non responsa es una posicion insuportabla.

Lo Partit Occitan o ditz dempuèi longtemps : cal sortir del nuclear.

David GROSCLAUDE, Conselhèr Regional, Partit Occitan

 

Il faut maintenant sortir du nucléaire

A l'heure où nous écrivons, la situation au Japon évolue avec une rapidité très inquiétante. Après le tremblement de terre et le raz-de-marée qui a fait des milliers de victimes et des dégâts considérables, vient la catastrophe nucléaire. Personne n'en connaît l'ampleur. Elle semble d'ores et déjà majeure.

Personne ne peut continuer à prétendre que le nucléaire ne présente pas de risques mortels pour l'humanité. Personne ne peut dire que tout est prévu et que les mesures de sécurité sont optimales. Nous avons des sites nucléaires nombreux dans les régions occitanes. On ne peut même pas dire que le nucléaire c'est loin. C'est très concret pour nous.
 
Les japonais vont avoir à panser les plaies du tremblement de terre. Ce sera déjà très lourd ; mais que dire si une partie de leur territoire est condamné pour des décennies ? Combien de gens paieront les conséquences de cet accident nucléaire dans les années qui viennent ?

Nous devons nous engager vers la fin du nucléaire. Il faut en sortir. Depuis des années, avec des millions de personnes à travers le monde nous demandons que l'on arrête la construction de nouvelles centrales. Combien de catastrophes faudra t-il pour que l'on comprenne ? Le nucléaire à la française n'est pas plus sûr que les autres.

Il faut ajouter à l'angoisse que cet accident provoque, la suspicion qui pèse sur l'information telle qu'elle est donnée sur ce sujet. Personne ne fait confiance à l'information officielle. Personne ne croit à la transparence en matière nucléaire, surtout en France, où la désinformation est une pratique systématique en ce domaine. Chacun a en tête le traitement de l'affaire Tchernobyl.

Le grand débat qui n'a jamais eu lieu sur le nucléaire doit avoir lieu. Les responsables politiques doivent se prononcer sur ce sujet. A gauche comme à droite, il y a les partisans du silence, du non-débat. C'est devenu maintenant une position intenable.

Le Partit Occitan le dit depuis longtemps : il faut sortir du nucléaire.

David GROSCLAUDE, Conseiller Régional, Partit Occitan

Commenter cet article