Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partit Occitan - Pais Tolosan - Actualitats - Blog - News

Actualitats dèu Partit Occitan dèu Pais Tolosa. Actualités du Partit Occitan du Pais Tolosan

Un govèrn fait per recentralizar

Publié le 15 Novembre 2010 par Partit Occitan Pais Tolosan in Comunicats - Communiqués

logopoc.gifUn govèrn fait per recentralizar

 

Benlèu seriá melhor de pas dire res d'aquel adobament ministerial tant sembla sens significacion comparat amb çò que foguèt anonciat. Res a pas bolegat e res cambiariá pas se fasèm referéncia a las femnas e als òmes que compausan l'equipa governamentala. Lo capitani, François Fillon, a negociat lo dret de portar vertadièrament son braçard de primièr ministre. Caliá plan essajar d'amagar l'impopularitat grandassa del seleccionaire, Nicolas Sarkozy.

Al centre i a pas mai digun o quasi. L'UMP, encara e totjorn mai d'UMP. Los que demòran coma los qu'arriban, son talhats per acabar l'òbra de recentralizacion entamenada dempuèi de meses. Lo ministre de l'Interior es lo meteis ! Ara serà costejat per un minsitre de la collectivitats territorialas qu'es lo sol president de region de dreta elegit en març passat. L'alsacian Philippe Richert es tanben un senator qu'a votat la reforma territoriala que son objectiu es d'estofar la magra descentralizacion operada dempuèi qualques annadas. Lo ministre de la Cultura e de la Comunicacion demòra. Marrida novèla per nòstras lengas. Frederic Mitterrand es l'òme que canta pertot que tot va plan e qu'es pas necessària una lei que donarà un estatut a las lengas territorialas de França.

Lo president de la Republica, amb sas bracejadas, a ocupat tot l'espaci mediatic pendent tres jorns. A lançat sa campanha. La presidenciala serà donc d'ara enlà e per un an e mièg, la sola preocupacion dels comentators e des responsables politics. Aquò nos mena a nos interrogar sus la democracia e son foncionament en França. Sol compta un pòste e una eleccion, e çò d'autre comptariá per pas res ! L'oposicion seriá plan inspirada de prendre lo contrapè e de prepausar un vertadièr programa per las annadas venentas. Se tomba dins lo tracanard de la recèrca de la femna o de l'òme providencial, es condamnada a pèrdre.

Lo Partit Occitan es dins l'oposicion a Nicolas Sarkozy e dins l'oposicion a tot centralisme que siá de dreta o d'esquèrra. Sèm prèstes a participar a la definicion d'un programa per 2012 ont aquelas questions de descentralizacion seràn pausadas coma o seràn las questions socialas, economicas, ecologicas e lingüisticas. I trabalharem amb nòstres amics de la federacion Regions e Pòbles Solidaris e amb nòstre partenari provilegiat qu'es Euròpa Ecologia. 

 

David Grosclaude, Partit Occitan Aquitània

logopoc.gifUn gouvernement taillé pour recentraliser

 

Il conviendrait de ne rien dire de cet aménagement ministériel tellement il paraît insignifiant au regard de ce qui avait été annoncé. Rien n'a été bouleversé, rien ne changera si l'on se réfère aux femmes et aux hommes qui composent l'équipe gouvernementale. Le capitaine de l'équipe François Fillon a négocié son droit de porter le brassard de premier ministre. Il faut bien essayer de faire oublier l'immense impopularité du sélectionneur Nicolas Sarkozy.

Au centre plus personne ou presque. De l'UMP, encore de l'UMP. Ceux qui restent comme ceux qui arrivent sont taillés pour parfaire la recentralisation qui s'opère depuis des mois.  Le ministre de l'Intérieur est inchangé ! Le voilà flanqué d'un ministre des collectivités territoriales qui n'est autre que le seul président de droite d'un conseil régional, l'alsacien Phillipe Richert. C'est en plus un sénateur qui a voté la reforme territoriale dont le but est de défaire le peu qui s'est fait en matière de décentralisation en France. Le ministre de la Culture et de la Communication reste. Mauvaise nouvelle pour nos langues. Frédéric Mitterrand est l'homme qui chante que tout va très bien et qu'aucune loi n'est nécessaire pour donner un statut aux langues territoriales de France.

Le président de la République a occupé avec cette gesticulation tout l'espace médiatique depuis trois jours. Il a lancé sa campagne. La présidentielle va dorénavant, et pour dix-huit mois, être la seule préoccupation des commentateurs et du personnel politique. Cela nous amène à nous interroger à nouveau sur la démocratie et son fonctionnement en France. Seul compte un poste et une élection et le reste ne serait rien ! L'opposition serait bien inspirée de prendre le contrepied et de proposer un vrai programme pour les années qui viennent. Si elle tombe dans le piège de la recherche de la femme ou de l'homme providentiel, elle est condamnée à perdre.

Le Parti Occitan est dans l'opposition à Nicolas Sarkozy et à tout centralisme qu'il vienne de droite ou de gauche. Nous sommes prêts à participer à la définition d'un programme pour 2012 où ces questions de décentralisation seront posées comme le seront les questions sociales, économiques, écologiques et linguistiques. Nous allons y travailler avec nos amis membres de la fédération Régions et Peuples Solidaires et avec notre partenaire privilégié qu'est Europe Écologie.

 

David Grosclaude, Partit Occitan Aquitaine

Commenter cet article

Joan Peiroton 19/11/2010 07:04


E òc, auem dus problèmes: un problèma de politica doblat d'un problèma de personalitat. Eth problèma dera politica dera UMP non ei nau. I èm, desgraciadaments, acostumadi. E l'aute problèma: em
semble incredible qu'ua personalitat coma Nicolas Sarkozy posque èster adobada coma president de la republica. Ei ua vergonha tà França.