Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partit Occitan - Pais Tolosan - Actualitats - Blog - News

Actualitats dèu Partit Occitan dèu Pais Tolosa. Actualités du Partit Occitan du Pais Tolosan

Pascas a Tolosa, 700 ans a : lo darrièr lenhèr contre la glèisa catar

Publié le 7 Avril 2010 par Partit Occitan Pais Tolosan in Contributions - Divers

cathare.jpgPâques il y a 700 ans à Toulouse : le dernier bucher contre l'église cathare


Le vendredi 10 avril 1310, Pèire Autier -dit l’Ancien- montait sur le bûcher dressé devant la cathédrale Saint-Etienne à Toulouse par l’inquisition. Ainsi un siècle après l’invasion et l’annexion des terres occitanes par les croisés de l’île de France et 66 ans après le bûcher de Montségur, disparaissait la dernière résistance à l’ordre établi, royal français et catholique.
Les grandes rafles organisées par l’inquisition toulousaine de 1307 à 1310, de Villemur en Bas-Quercy au Lauragais, ont semé la terreur dans le pays et aboutirent à l’arrestation des principaux croyants de la dernière église cathare en Occitanie, incarnée par la figure emblématique de Pèire Autier : le pouvoir théocratique avait décidé d’éradiquer d’une manière absolue toute contestation cathare, avec l’appui inconditionnel du pouvoir royal français.
Ainsi le dimanche 5 avril 1310 se tint à Toulouse « le sermon général » de l’inquisiteur Bernard Gui, qui concernait une centaine de personnes : 18 seront condamnées au port de croix jaunes sur leurs vêtements ; 61 envoyées au Mur – la prison perpétuelle- ; six anciens croyants déterrés et brûlés, plusieurs maisons d’hérétiques détruites ; et enfin 17 sentences pour le bûcher seront lues en occitan et en latin.
Des bûchers fumeront dans le cimetière Vieux de Saint-Etienne durant plusieurs jours … jusqu’à celui de Pèire Autier le vendredi 10 avril, qui marquera le triomphe définitif de l’inquisition contre l’esprit de tolérance.
On peut dire, comme l’historienne Anne Brenon, que si les structures de l’Eglise cathare étaient bien adaptées au type de société décentralisé et non répressif dans les principautés occitanes des XIIe- XIIIe siècles avant l’invasion de 1209, la centralisation monarchique qui s’opérait depuis le milieu du XIIIe siècle devait leur être fatale !

Après les cathares, l’inquisition s’attaquera à d’autres personnes qui osaient penser différemment. On retrouvera les mêmes formules dans les procès contre les Vaudois, les spirituels franciscains prônant la pauvreté et la non-violence, les Templiers (avec Philippe-le-Bel), la sorcellerie, Jeanne d’Arc, Galilée, les protestants… Au XXe siècle enfin, les idéologies totalitaires seront filles de l’inquisition médiévale.
Et aujourd’hui encore, la « Congrégation pour la doctrine de la foi » -héritière de l’inquisition pontificale- qui fut présidée par le cardinal Ratzinger jusqu’à son élection comme pape (Benoît XVI), n’a toujours pas changé son opinion sur l’excommunication de Raimon VI, qui devait provoquer à terme l’annexion du comté de Toulouse à la France, par la force des armes, la torture et le feu des bûchers.

Georges Labouysse

Commenter cet article

Lutz 07/04/2010 01:06


Èra pas Belibasta lo darrièr cremat ?


Partit Occitan Pais Tolosan 07/04/2010 22:49



Oc, Belibasta qu'ei plan lo darrièr cremat, mes qu'esto cremat a Vilaroja de Termenés (qu'esto colhanat per Arnaut Sicre ...). Lo darrièr cremat de Tolosa, qu'ei plan lo praube Pèire Autièr, lo
10 d'avriu de 1310.