Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partit Occitan - Pais Tolosan - Actualitats - Blog - News

Actualitats dèu Partit Occitan dèu Pais Tolosa. Actualités du Partit Occitan du Pais Tolosan

Pas de fascisme etnic a Tolosa : viva la diversitat e l'intercambi cultural !

Publié le 8 Juin 2012 par Partit Occitan Pais Tolosan in Comunicats - Communiqués

logopoc.gifPas de fascisme ethnique à Toulouse : vive la diversité et le dialogue des cultures !

La montée des extrémismes populistes ou ethniques est un fait européen en ces temps de crise économique. A Toulouse, le Partit Occitan dénonce l’instrumentalisation faite de l’occitan par le Bloc identitaire qui est contraire aux valeurs de « convivéncia » et de « paratge » : art du vivre ensemble, du respect, de la résistance aux idéologies obscurantistes. Depuis plus de 1000 ans, les toulousains ont toujours lutté pour une civilisation humaniste : rébellion pour créer une république de Toulouse en 1189, résistance contre Simon de Monfort puis contre le fanatisme religieux des tribunaux d’inquisition, etc.

Sous l’ère sarkozyste, le culte d’une identité nationale xénophobe s’est accompagné d’une politique migratoire inhumaine et d'une violence policière redoublée. La banalisation du Front national jusque dans les campagnes est une conséquence de cette dérive. Non, à Toulouse comme ailleurs, l’étranger n’est pas la cause de nos maux. La multiculturalité des pays européens doit désormais être assumée et la pensée coloniale dépassée.

L’avènement d’un pouvoir de gauche en France offre l’opportunité de réhabiliter la pluralité et les relations entre les peuples et leurs cultures. De même que la langue occitane doit être reconnue et protégée, le droit des migrants et celui des peuples du Sud doivent être respectés. Le Partit Occitan appelle à la décolonisation des consciences, condition d’une citoyenneté en phase avec une autre mondialisation et la construction d’une Europe solidaire.

Manifestons ensemble ce samedi 9 juin à 11h au Capitole derrière la banderole unitaire « Pas de bloc identitaire à Toulouse ».

Martine BOUDET, référent Françafrique du Partit Occitan       
Guilhem LATRUBESSE, porte parole du Partit Occitan País Tolosan

Commenter cet article