Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partit Occitan - Pais Tolosan - Actualitats - Blog - News

Actualitats dèu Partit Occitan dèu Pais Tolosa. Actualités du Partit Occitan du Pais Tolosan

Oficialisacion deus candidats en Garona-Nauta

Publié le 25 Novembre 2010 par Partit Occitan Pais Tolosan in Eleccions - Elections

logopoc.gif

Officialisation des candidatures du Partit Occitan sur la Haute-Garonne

 

Le comité Pais Tolosan du Partit Occitan a officialisé ce mardi 23 novembre 2010 ses candidats titulaires pour les élections cantonales de mars 2011 . Le Partit Occitan sera présent en Haute-Garonne dans 3 cantons, dans un accord global avec Europe Ecologie - Les Verts, autour de Lidwine Kempf (Toulouse 14), Dominique Barès (St-Martory) et Georges Labouysse (Fronton). Cette officialisation des candidats du Partit Occitan intervient après le XIème congrès du mouvement occitan, qui réunit ce week-end à Gaillac, a confirmé le principe de parti associé avec le mouvement écologiste.P1010995

Le Partit Occitan, par la voix de son secrétaire fédéral Guilhèm Latrubesse, également conseiller régional de Midi-Pyrénées, entend au cours de cette campagne, répondre aux préoccupations sociales, économiques, culturelles et écologiques des citoyens. Pour lui, le développement local, équilibré et soutenable, du territoire passe aussi par la valorisation de ses spécificités et de son identité occitane. Il s’agit de « réveiller l’Occitan qui est en chaque citoyen ». La mise en œuvre de cette politique nécessite une remise en question profonde de la très contestable réforme territoriale du président Sarkozy, récemment adoptée, et qui mettrait sous tutelle les collectivités et figerait le bi-partisme.

Par sa présence dans des cantons très différents par leur géographie et leur économie, mais qui partagent des problématiques d’aménagement et de développement des territoires, le Partit Occitan entend porter une voix différente dans la campagne qui vient de commencer.

Guilhem LATRUBESSE, président du Partit Occitan País Tolosan

Commenter cet article

Viviane 03/12/2010 18:51


C'est une bonne chose! chacun pense ce qu'il veut, moi je suis "pour"
Je te souhaite une bonne fin de journée.
Un bisou amical à tous
Viviane


Gascon 25/11/2010 12:51


Depuis quelques années, l'occitanisme apparait pour ce qu'il est : un
satellite dans la constellation PS-Verts visant à donner une
justification morale et culturelle à l'immonde décentralisation telle
qu'elle s'est appliquée en France, à savoir d'une part un mille-
feuilles institutionnel coûteux, d'autre part une perte de cohérence
de l'action publique (étalement urbain, lutte pour la captation de la
ressource fiscale, ...). Je crois qu'il n'est pas exagéré de dire qu'à
de nombreux titres, la décentralisation a tué ce qu'il restait de
l'ancien monde d'oc. Pire, celle-ci a fait la preuve que nos élites
locales n'était pas prêtes pour assumer des responsabilités, ce qui
est très humiliant pour tous ceux qui n'avaient jusque là souhaité que
notre émancipation. Nos élites sont nulles, elles ont donné raison à
Napoléon et ses préfets.

Dès lors, on ne peut que se réjouir de la réforme à venir, à savoir
dans les grandes lignes :
- une plus forte entente des régions et des départements
- un retour raisonnable de l'Etat
- la mise en place de collectivités territoriales propres aux grandes
agglos

Ces trois points sont vitaux : la région comme super-collectivité
obsédée de développement économique, c'est fini. Et en coupant les
grandes agglos des départements, on entrevoit la possibilité pour les
villes moyennes d'échapper à la métropolisation. Je pense pour ma part
qu'il faudrait aller plus loin en supprimant l'échelon communal, tout
du moins en lui retirant sa première attribution : l'urbanisme. Une
grande partie de notre acculturation provient d'un aménagement du
territoire aberrant, gaspilleur, ... Il est malheureux que le Parti
Occitan se fasse le chantre du statu quo prôné par les barons locaux,
ceux qui se moquent bien des identités régionales et n'entendent que
se battre dans l'Europe des régions.