Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partit Occitan - Pais Tolosan - Actualitats - Blog - News

Actualitats dèu Partit Occitan dèu Pais Tolosa. Actualités du Partit Occitan du Pais Tolosan

Lo 10 de deceme a Barbasta, l'occitanisme s'organiza en Aquitània e Miègjorn-Pirenèus

Publié le 14 Novembre 2011 par Partit Occitan Pais Tolosan in Contributions - Divers

croix_cadree_centre_mini.gifLo 10 de deceme a Barbasta, l'occitanisme s'organiza en Aquitània e Miègjorn-Pirenèus

Amigas, Amics

Qu'avèvam prepausat au començament de l'annada mantuas amassadas en Aquitània e en Miègjorn-Pirenèus entà soscar a l’estructuracion de l'occitanisme, entà qu'aja ua capacitat d'intervencion dens la decision politica.

Segon nosautes, l'occitanisme deu méter en plaça un projècte per l'aviéner. Segur lo movement de promocion de la lenga qu'ei dinamic e qu'intervien en domenis hòrt diferents. Qu'a adara ua reconeishença mei hòrta qu'abans ; mes que demora fragile. Qu'èm convençuts que l'occitanisme non pòt aténder que tot sia hèit shens que participe dirèctament a l'accion publica e a la decision. L'accion en favor de la lenga hè partida d'un projècte mei globau. Qu’ei aqueste projècte de societat que volem bastir dab vosautes en pensar los pialars economic, sociau, environamentau e culturau. Que trobaratz ací un tèxte inspirat per çò qu'avem podut enténer en las diferentas amassadas qui estón organizadas en Aquitània, Miègjorn-Pirenèus e dens d'autas regions tanben. Qu'ei un tèxte qui daubuns trobaràn incomplet. Que demanda sonque d'estar melhorat. Hòrt de vosautes tanben —qu’ac esperam — i trobaràn l'essenciau de l'expression deu lor engatjament occitanista.

Los quasi dus ans de mandat de conselhèrs regionaus que vienem de víver que ns'an permetut de har progressar modèstament la politica publica en favor de la lenga. La nosta delegacion ne ns’empacha pas de participar aus debats sus las autas tematicas. Que tribalham sus tot çò qui pertòca l’amenatjament deu noste territòri, que sia dens lo domeni deus transpòrts, de l’economia e de l’environament. Mes qu'èm luenh deu compte. E arren n'ei possible shens los militants qui tribalhan cada dia.

Que sentim la necessitat de pesar mei sus la decision politica. E tà aquò har que cau organizar las nostas reivindicacions a l'entorn d'un projècte dab l'objectiu d'estar mei nombrós a préner las decisions. Donc que devem har politica au nivèu de las nostas comunas, comunitats de comunas, departaments, regions e au delà.

Dens ua institucion le preséncia d'ua persona qu'ei utila mes l'eficacitat demora limitada quitament se ns'arriba, solide, de trobar lo sostien d'autes elegits. Qu'arremerciam los qui'ns disen que las causas avançan gràcias a la nosta accion d'elegits mes que sabem quin tot aquò ei fragile e insufisent. Fragile pr'amor qu'avem adversaris. Que i a un antioccitanisme actiu. Mes l'adversari mei hòrt qu'ei sustot l'indiferéncia d'ua partida de la societat, sovent mantienguda dens l'ignorància deus enjòcs ligats a las questions qui pausam. Tà pesar que'ns cau har véder que i a ua fòrça sociau de proposicion, prèsta a méter en aplicacion un projècte. Qu'avem demandat au Partit Occitan, de qui èm sòcis, d'acompanhar aquera demarcha d'obertura, quitament se pòt estar tà eth ua remesa en causa en diferents aspèctes. Qu'a acceptat e la demarcha qui hèm uei, qu'ei represa au delà de las nostas regions. En tot cas nosautes qu'obram dab la volontat de passar a ua etapa navèra, per delà l'istòria deus uns e deus autes. D'autes militants d'autas organizacions politicas an tanben responut de faiçon positiva a l'iniciativa qui prepausam. E qu'ei shens comptar las reaccions hòrt favorablas que recebom de mantuns militants classificats dens çò de culturau. Que s'interrògan, com hòrt de vosautes, sus quin despassar la separacion enter çò de culturau e çò de politic. Tirem profieit d'aquera volontat. Qu'ei lo moment de ns'organizar.
Shens qu’arrés non sian obligats de renegar arren deu passat, qu'avem totun lo dever de ns'interrogar sus la faiçon qui auram d'estar occitanistas doman e sus l'accion d'aqueth occitanisme per las annadas qui vienen. Lo monde qu'a cambiat, la crisi deu sistèma economic mondiau que pòt provocar cambiaments deus pregonds pro lèu. Lo noste combat per l'identitat occitana, per la lenga e la cultura qui'n son la sòla, non pòt har shens préner en compte aqueras realitats.

Que'vs prepausam de bastir, sus la basa deu manifèste aqueste, l'organizacion qui hè besonh. Que discutiram amassas de la soa fòrma, de la faiçon de s'i associar, de la har evolucionar. Qu'ei lo moment d'enviar un messatge tà díser que i a ua fòrça de proposicion occitanista qui participa au debat sociau, dab las valors qui son las nostas.

Que'vs prepausam ua amassada fondatora lo 10 de deceme a 15 h au teatre de Barbasta (Òut-e-Garona) Carrèra deu generau Nismes.

Hètz circular aqueth envit dab lo manifèste. Associatz-ve a la demarcha e invitatz los vòstes amics a viéner participar a aquera amassada. Mobilizacions que ns'atenden lèu : linguisticas, sociaus e politicas. Cadun dab las soas fòrças lo son estrambòrd e las competéncias soas que i a la soa plaça.

En ve pregar de créder a las nostas salutacions occitanistas 

 

Guilhèm Latrubesse
David Grosclaude

Contacts
grosclaude.david@orange.fr 06 83 01 19 37
guilhem.latrubesse@wanadoo.fr 06 24 70 78 57


Le 10 decembre a Barbaste, l'occitanisme s'organise en Aquitaine et Midi-Pyrénées

Chères amies, Chers amis

Nous avions proposé au début de cette année plusieurs réunions en Aquitaine et en Midi-Pyrénées afin de réfléchir à la structuration de l’occitanisme, afin qu’il ait une capacité d’intervention dans la décision politique. Il nous semble que l’occitanisme doit mettre en place un projet pour l’avenir. Bien sûr le mouvement de promotion de la langue est dynamique et il intervient dans des domaines très divers. Il a aujourd’hui une reconnaissance plus forte qu’hier, mais celle-ci reste fragile. Nous sommes convaincus que l’occitanisme ne peut attendre que tout soit fait sans qu’il participe directement a l’action publique et à la décision. L’action en faveur de la langue fait partie d’un projet plus global. C’est ce projet de société que nous voulons bâtir avec vous en réfléchissant à chacun des piliers qui le soutiendront : économique, social, environnemental et culturel.

Vous trouverez avec cette invitation un texte inspiré par tout ce que nous avons pu entendre dans les différentes réunions qui ont été organisées en Aquitaine et en Midi-Pyrénées.

C’est un texte que certains trouveront incomplet. Il ne demande qu’à être amélioré. Beaucoup d’entre vous y trouveront, nous l’espérons, l’essentiel de l’expression de leur engagement occitaniste. Les presque deux ans de mandat de conseillers régionaux que nous venons de vivre nous ont permis de faire progresser modestement la politique publique en faveur de la langue. Notre délégation ne nous empêche pas de participer aux débats sur les autres thèmes. Nous travaillons sur tout ce qui concerne l’aménagement du territoire occitan, que ce soit dans le domaine des transports, de l’économie et de l’environnement. Mais nous sommes loin du compte. Et rien ne sera possible sans l’action des militants qui travaillent chaque jour. Nous mesurons aujourd’hui la nécessité de peser plus sur la décision politique. Et, pour ce faire, il nous faut organiser nos revendications autour d’un projet avec l’objectif d’être plus nombreux à prendre les décisions. Nous devons donc faire de la politique au niveau de nos communes, de nos communautés de communes, départements et régions, et au delà. Dans une institution, la présence d’une personne est utile mais son efficacité est limitée même s’il nous arrive bien sûr d’avoir le soutien d’autres élus. Nous remercions ceux qui nous disent que les choses avancent grâce à notre action d’élus mais nous savons que tout cela est fragile et insuffisant. C’est fragile parce que nous avons des adversaires. Il existe un antioccitanisme actif, mais l’adversaire principal c’est l’indifférence d’une partie de la société, souvent maintenue dans l’ignorance des enjeux liées aux questions que nous posons. Pour avoir du poids, il nous faut montrer qu’il existe une force sociale de proposition, prête à mettre en application son projet. Nous avons demandé au Partit Occitan , dont nous sommes membres, d’accompagner cette démarche d’ouverture, même si elle doit être pour lui sous divers aspects une remise en cause. Il a accepté, et la démarche que nous entreprenons est reprise hors de nos deux régions. En tous cas nous oeuvrons avec la volonté de passer à une étape nouvelle, au delà de l’histoire des uns et des autres.

D’autres militants d’autres organisations politiques ont répondu aussi de façon positive à notre initiative. Et c’est sans compter les réactions très positives que nous avons pu enregistrer de la part de plusieurs militants qui sont considérés comme des militants du milieu culturel. Mais comme bon nombre d’entre vous ils s’interrogent sur la façon de dépasser la séparation entre ce qui est culturel et ce qui est politique. Sachons tirer profit de ces interrogations ; c’est le moment de nous organiser. Sans que personne ne soit obligé de rien renier du passé, nous avons cependant le devoir de nous demander comment nous serons occitanistes demain et comment devra se faire a l’action occitaniste dans les années qui viennent. Le monde a changé, la crise du système économique mondial peut provoquer des changements profonds très rapidement. Notre combat pour l’identité occitane, la langue et la culture qui en sont le socle, ne peut se faire sans prendre en compte ces réalités. Nous vous proposons de construire, sur la base de ce manifeste l’organisation dont nous avons besoin. Nous débattrons ensemble de sa forme et de la façon de s’y associer et de la faire évoluer. C’est le moment d’envoyer un message pour dire qu’il existe une force de proposition occitaniste qui participe au débat social, avec les valeurs qui sont les nôtres.

Nous vous proposons une réunion fondatrice le 10 décembre à 15 h au théâtre de Barbaste (Lot-et-Garonne) Rue du général Nismes

Faites circuler cette information avec le manifeste. Associez-vous à la démarche et invitez vos amis à participer à cette réunion. Des
mobilisations nous attendent prochainement : linguistiques, sociales, politiques. Chacun peut y participer avec ses compétences, ses forces
et son enthousiasme peut y participer.

En ve pregar de créder a las nostas salutacions occitanistas

 

Guilhèm Latrubesse
David Grosclaude

Contacts
grosclaude.david@orange.fr 06 83 01 19 37
guilhem.latrubesse@wanadoo.fr 06 24 70 78 57

Commenter cet article