Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partit Occitan - Pais Tolosan - Actualitats - Blog - News

Actualitats dèu Partit Occitan dèu Pais Tolosa. Actualités du Partit Occitan du Pais Tolosan

L'amassada, un topin de hum o un plan de politica per l'occitan ?

Publié le 10 Janvier 2010 par Partit Occitan Pais Tolosan in Comunicats - Communiqués

logopoc.gifL'Amassada, une coquille vide ou un levier politique pour l’occitan ?



La région Midi-Pyrénées, les départements, les services de l’état (DRAC, DRAAF, Rectorat, Université) et les associations se sont réunis ce 8 janvier 2010 pour initier de façon plus large l’« Amassada », le conseil de développement de la langue occitane. Il aura fallu attendre la fin des 2 mandatures socialistes pour assister aux séances de rattrapage : la signature d’une convention avec le rectorat pour l'occitan ne s'est faite que fin 2009.

La visée électoraliste n'échappe pas au Partit Occitan. La pression des élections régionales est néanmoins positive pour la langue occitane, reste à s’engager dans la durée pour :

-    Une réelle volonté politique : la présence de l’occitan dans la vie publique dépend de décisions politiques assumées. L’arrivée de l’occitan dans le métro toulousain a pu voir le jour grâce à l’élu vert Stéphane Coppey. Hormis le Partit Occitan et les Verts, aucun parti politique n’a manifesté son intérêt sur cette opération qui n’a pas couté un sou à la collectivité

-    Une dimension interrégionale : le développement de l’occitan ne s’arrête pas aux frontières de Midi-Pyrénées. Les régions voisines (Aquitaine, Limousin, Auvergne, Languedoc-Roussillon) sont des partenaires, tout comme au sud le Val d’Aran.

-    L’émergence d’un office public de la langue occitane : les politiques linguistiques qui fonctionnent sur le territoire basque ou breton donnent l’exemple

-    Un budget à la hauteur des enjeux : en Midi-Pyrénées, le budget pour la langue occitane par habitant plafonne à 0,50 € lorsque la Bretagne y consacre 3 €, le pays basque nord 10 €. Conséquence, l’enseignement immersif ou bilingue touche moins de 1% d’élèves lorsque l’UNESCO considère qu’en deçà de 30% de locuteurs, une langue est en danger


Le Partit Occitan Midi-Pyrénées note que l’« Amassada » est un premier pas important, mais encore faut-il changer de rythme. Il propose, au sein d’Europe Ecologie, une politique linguistique ambitieuse sur l’ensemble des régions occitanes. La préservation de la diversité culturelle de nos territoires s’inscrit dans une éco-construction de nos régions.

Guilhem Latrubesse, porte parole du Partit Occitan Mieidia-Pirenèus
Commenter cet article

Viviane 23/01/2010 16:56


Je te souhaite une bonne fin de semaine!
un bisou amical
Viviane