Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partit Occitan - Pais Tolosan - Actualitats - Blog - News

Actualitats dèu Partit Occitan dèu Pais Tolosa. Actualités du Partit Occitan du Pais Tolosan

6 de mai 2012 : ne volem pas que las termieras e tornan

Publié le 3 Mai 2012 par Partit Occitan Pais Tolosan in Comunicats - Communiqués

logopoc.gif

6 mai 2012 : Non au retour des frontières !

A l’issue du débat qui a opposé François HOLLANDE à Nicolas SARKOZY, le Partit Occitan, en dépit des réserves qu’il peut formuler quant à la position du candidat socialiste sur la politique de l’énergie nucléaire, tient à rappeler plusieurs éléments :

Le candidat de gauche propose un nouvel acte de la décentralisation. Nous accueillons favorablement une proposition qui doit renforcer les régions et instaurer de nouveaux contre-pouvoirs citoyens.

Sur l’égalité sociale et territoriale, François HOLLANDE met, avec raison, en avant l’abandon de la ruralité, l’oubli des quartiers populaires. L’Etat UMP, tourné vers les plus aisés, a lourdement aggravé les difficultés de nombre de nos concitoyens. Cette situation a favorisé un vote extrême et encore un peu plus fragilisé un vivre ensemble pourtant indispensable.

L’Europe est une solution, pas un problème. Elle doit proposer aux Etats, comme aux régions, un projet économique, social et culturel cohérent. Si, à gauche, François HOLLANDE va en ce sens, nous sommes résolument opposés à la vision sécuritaire portée par Nicolas SARKOZY. Rétablir les frontières, comme autant de nouvelles lignes Maginot, se replier sur les Etats, tourner le dos aux solidarités ne ferait qu’enfoncer un peu plus les Peuples dans les crises.

Comment peut on parler de monde ouvert, de défi moderne et avoir recours aux solutions nationalistes du 19ème siècle ? A trop chasser sur les terres de Marine LE PEN, Nicolas SARKOZY s’est totalement discrédité aux yeux des démocrates, des humanistes et des républicains. Nous refusons cette vision passéiste et dangereuse des choses.

Dimanche, pour en finir avec des dérives centraliste, anti sociale et anti européenne, nous voterons François HOLLANDE !

Commenter cet article