Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partit Occitan - Pais Tolosan - Actualitats - Blog - News

Actualitats dèu Partit Occitan dèu Pais Tolosa. Actualités du Partit Occitan du Pais Tolosan

Solidaritat Occitans - Amazighs - Toaregs

Publié le 28 Décembre 2008 par Partit Occitan Pais Tolosan in Comunicats - Communiqués

Sosten del Partit Occitan als Amazighs / Toarègues
contra l'imperialisme de França al Niger

Lo Partit Occitan sosten lo Congrès Mondial Amazighi que manifestava lo 20 de decembre passat a Paris contre AREVA a prepaus de l'espleitacion de l'uranium dins las zonas toarègas al nord del Niger e las dichas escandaloses del grop francés especialisat dins lo nucleari.

Non, lo colonialisme francés a pas desaparegut ambe las guèrras de liberacion nacionala de las annadas 60. Lo grop AREVA es benlèu una societat privada (S.A.) mas los poders publics franceses n'en son los accionaris gaireben unencs a prèp de 90 % ! En mai d'aquò AREVA es lo second emplegaire del Niger apuèi l'Estat. Aquel estatut d'emplegaire indefugible coblat d'accòrds economicò-militaris bilaterals a degut butar Thierry d'Arbonneau, responsable de la securitat d'AREVA al Niger, a declarar a la davalada passada al MEDEF : "l'Estat francés auriá milhor de far, […] de balhar a las autoritats nigerianas los mejans d'espotir la rebelion dels Toarègues" e "aqueles òmes en blu qu'embelinan los òmes e que capviran lo còr de las femnas mas que son pas qu'un sòmi …"

Lo Partit Occitan condamna lo rampèl a l'ingeréncia fait per AREVA a França sus la question de la rebelion Toarèga que trebola de segur AREVA dins la raubadura de las ressorgas naturalas. Tot refutant la violencia d'unes gropes Toarègues, lo Partit Occitan estima qu'aquela situacion de conflicte es a l'encòp lo produch d'una descolonisacion inacabada per França e del mesprètz de las autoritats francesas e nigerianas cap a las populacions autoctònes Amazighen/Toarègas que fan pas que reclamar legitivament una partida dels revenguts tirats de l'espleitacion de l'uranium de sa tèrra.


Non à l’impérialisme de la France au Niger

Soutien du Partit Occitan aux Amazighs / Touarègues



Le Partit Occitan et la fédération « Régions et Peuples Solidaires » apportent leurs soutiens à leur partenaire du Congrès Mondial Amazigh qui appelait à manifester samedi 20 décembre 2008 à Paris contre AREVA sur la question de l’exploitation de l’uranium dans les zones touarègues du nord du Niger et les propos scandaleux du groupe français spécialisé dans le nucléaire.

Non, le colonialisme français n’a pas disparu avec les guerres de libération nationale des années 60. Le groupe AREVA est certes une  société privée (Société Anonyme) mais les pouvoirs publics français en sont les actionnaires quasi uniques à près de 90% ! (Commissariat à l'Énergie Atomique (78,9%), Etat français (5,2%), Cours Des Comptes (3,6%) . AREVA est de plus le deuxième employeur du Niger après l’Etat. Ce statut d’employeur incontournable dans le pays, couplé d’accords économico-militaires  bilatéraux a certainement renforcé Thierry d’Arbonneau, responsable de la sécurité d’AREVA au Niger, dans ses convictions lorsque à l’automne dernier il déclarait au MEDEF « L'État français ferait mieux, [...] de donner aux autorités nigériennes les moyens de mater la rébellion des Touaregs» et «ces hommes en bleu qui font rêver les hommes et chavirer le coeur des femmes mais ne sont qu'une illusion…».

Le Partit Occitan condamne l’appel à ingérence fait par AREVA à la France sur la question de la rébellion Touarègue qui perturbe, on s’en doute, AREVA dans le pillage des ressources naturelles. Tout en réfutant les actes de violence de certains groupes Touarègues, le Poc estime que cette situation conflictuelle est à la fois le produit d’une décolonisation inachevée par la France et d’un mépris des autorités françaises et nigériennes envers les populations autochtones Amazighen/Touarègues qui ne font que réclamer légitimement une partie des revenus générés par l’exploitation de l’uranium extrait sur son sol.
Commenter cet article