Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Partit Occitan - Pais Tolosan - Actualitats - Blog - News

Actualitats dèu Partit Occitan dèu Pais Tolosa. Actualités du Partit Occitan du Pais Tolosan

Las lengas qu'an totas los meidishs drèts

Publié le 14 Janvier 2008 par Partit Occitan Pais Tolosan in Comunicats - Communiqués

undefined
Les langues aussi naissent libres et égales en droit


L’adoption du traité européen de Lisbonne impose une révision de la constitution française. Pour ce faire , le Président de la République a décidé de réunir  les députés et sénateurs en Congrès le 4 février. Dans cette perspective,  le député des Côtes d’Armor , Marc Le Fur , déposera un amendement relatif aux langues « régionales » lors du débat qui aura lieu à l’Assemblée nationale le 16 janvier. L’amendement de Mr Le Fur proposera d’ajouter à l’article 53 que la République peut ratifier la « Charte européenne des langues régionales ou minoritaires du Conseil de l’Europe» dans sa version signée par le gouvernement Jospin le 7 mai 1999.

La fédération « Régions et peuples solidaires » appelle l’ensemble des parlementaires français , quel que soit leur groupe politique, à voter ce 16 janvier l’amendement de Mr Le Fur en faveur des langues régionales.

« Régions et peuples solidaires » réitère également sa demande auprès du gouvernement et des parlementaires français de procéder à la  révision suivante  de la constitution :

- Article 2 : compléter le principe « La langue de la République est le français » par :   « Les langues régionales de France sont officielles dans leurs territoires respectifs. La richesse des différentes modalités linguistiques de la France est un patrimoine culturel qui sera respecté et protégé de façon particulière. »

- Article 34 : ajouter aux principes fondamentaux contenus dans l’article 34 celui de       « la conservation et la protection juridique des langues régionales de France qui forment avec le français le patrimoine linguistique de la nation. »

Partie intégrante des droits de l’homme, les droits culturels se doivent d’être respectés et protégés par la France afin que les idéaux de l’humanisme ne soient pas de simples slogans inscrits aux frontons de ses monuments.

Gustave Alirol , président de R&PS
Commenter cet article